Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Van Jmusic

nullLes temps sont dures, il fait froid, j'arrête pas de bouffer, j’ai pris 4kg, ma femme me fait la gueule, mon appartement ressemble à un bordel mexicain, les fajitas en moins (dommage). Je me demande ce que je vais manger aujourd’hui… Légumes ? Pâtes ? Mcdo !? Dans moins de 48h je pourrai dire que ma vie est une vaste blague, un échec, sans avenir tout ça ! Bref, cela étant dit, revenons au sujet du jour ! La chanson de la semaine… Après, 2 semaines très jazz qui n’ont eu aucun succès, revenons à ce qui a fait le succès et le reconnaissance de Van, les trucs un peu stylés qui n’ont pas la moindre chance de marcher… Les trucs de qualité, avec des vrais instruments, une vrai recherche artistique, aux antipodes des truies Avexiene et autres pouffiasses naturelles de chez Sony. Bon Van a bien cherché dans sa collection de CD, incroyablement bien rangée et alignée par artiste et par date. Bref j’ai ressorti du placard un vieux CD, d’une très vielle artiste… Il s’agit de Mari Fukuhara, une artiste très complète à qui on a plus grand-chose à apprendre. Cette artiste a très longtemps fait parti de groupe, comme SHI-SHONEN et l’incroyable Real Fish. Ces groupes ont excellé dans les années 80 avec des expériences musicales troublantes et très originales. Elle a sorti en 1997, son premier album solo, Octaves (superbe), puis après de nombreuse collaboration et des BO, Mari sort son 2eme album solo en 2007, intitulé Pieta

 

- Pieta

- La Lune

- Genso

- Pasear

- Baroque



Depuis les années 2000, Mari Fukuhara est devenu plus une pianiste qu’expérimentatrice électro, Mais ce dernier album présente quand même des passages électro plutôt bien sentis. On commence avec Pieta, une très belle chanson qui démontre la capacité et le talent de Mari de mélanger l’électro et l’héritage classique, la composition est belle et les arrangements électro sont très bien pensées avec des sonorités intéressantes. On retrouve le même constat dans la chanson suivante, La Lune. La mélodie est jolie et le mélange piano, violon et percussions électro est tout à fait charmant, presque émouvant. Il est aussi question de mélodie et d’émotion sur l’étrange et baroque chanson Genso, avec une présence plus importante de la voix, il est vrai Mari Fukuhara produit plus de titre instrumental que des chansons. Après quelques élans romantiques, ou le piano se mari délicatement à une production électro soft, sur le titre Pasear, Mari nous dévoile Baroque, une piste instrumentale piano-violon avec de très légère et à peine perceptible touche électronique. C’est juste beau, bien composé et surtout bien interprété. Tout au long de cet album instrumental new age, on sent toute l’expérience de Mari Fukuhara dans ce domaine, certes il y a 10 ans, elle faisait déjà la même chose, mais cette petite perle tombe à pic pour passer un bon moment. Pour information Mari Fukuhara est déjà venu en France pour un petit concert passé complètement inaperçu. Je vous recommande ce petit album, disponible en France dans une édition de qualité, pas très cher, contenant même en CD-EXTRA, une biographie en Français et 2 clips expérimentaux… A vous de jouer, et bon dimanche !

Titre : Pieta
Date de sortie : 2007.11.18
Référence : BAR-1002
Prix : 2500 yens

null
01. Pieta
02. Dancer
03. Genso
04. La Lune
05. Les Pas D'amour
06. Baroque
07. Primavera
08. Pasear
09. Kikan

Published by Van - - La chanson de la semaine

commentaires

Une revenante 05/03/2012 16:21

UP, elle mérite d'être plus connue. Simplement superbe. Merci Van pour cette découverte, direct dans ma wishlist!

Puisque Mari Fukuhara m'y fait penser, je te conseille cet album assez similaire je trouve (du piano instrumental avec énormément d'émotion et de virtuosité), l'artiste a d'autant plus de mérite
qu'il le propose en téléchargement gratuit: http://www.last.fm/music/Diabolus+in+musica+%28Vittorio+Manzan%29/Apeiron Pas de piste meilleure qu'une autre, elles sont toutes magnifiques. Tu devrais
l'aimer je pense ^^

Anourka 03/01/2010 16:03


Magnifique.
J'ai pas pu m'empêcher d'acheter l'album.
Dommage que l'on ne puisse pas trouver le précédent :/


Leiva 23/10/2009 21:43


J'ai beau savoir que nous n'avons pas la même définition pour le terme "électro", je suis toujours surprise quand j'écoute un morceau que tu qualifies "d'électro"... ;o) (comme ici avec Pieta)

Mis-à-part ça, je n'accroche pas vraiment...
Sauf Pasear que j'aime vraiment bcp.


Van 19/10/2009 01:06


je ne supprime jamais de message surtout quand il apporte quelque chose.
j'avais lu ton article, il a le mérite de parler de cette artiste inconnu et talentueuse.
Pour son âge, il n'y a pas de date officielle, mais vue que sa carrière à commencé en 81, elle avait donc minimum 20 ans (diplômé), donc elle doit avoisiné les 50 ans.


Ayou 19/10/2009 00:46


"Pour information Mari Fukuhara est déjà venu en France pour un petit concert passé complètement inaperçu."

Pas tant que cela... Pour information j'avais même écrit un petit article sur le blog de JaME (court certes mais qui a le mérite d'exister) sur son petit live, très sympathique ! Il y avait
bien
plus de japonais et d'habitués dans la salle qu'autre chose, mais cela ne m'a aucunement dérangé, bien au contraire.

http://blog.jame-france.com/2008/09/la-dcouverte-de-mari-fukuhara.html

Tu peux supprimer mon message si tu n'y vois qu'une vulgaire publicité, mais bon, elle mérite bien plus d'attention ça c'est clair !

PS : elle n'est pas si vieille que cela non plus...


Hébergé par Overblog