Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Van Jmusic

Ave Maria The VOICE est de retour... Planquez les mômes et les autistes et débranchez votre audiozoom de phonack. Après une déferlante de décibels en 2008 avec des albums décevant comme The VOICE ou le terrifiant Christmas Gift aura eu l'avantage de soutenir le mouvement pro ana en provoquant une régurgitation liquide et verdâtre à la 17ene seconde d'écoute... Mais bon KOKIA a affirmé que c'est fini le temps des blagues et qu'elle, après 10 ans de carrière somme toute bien remplie, entreprenait une évolution dans son style vers plus de qualité et d'originalité. Elle en profite également pour passer un petit coucou à ses fans français qui constituent visiblement sa bouée de secours... En deux ans elle a fait plus de concert au Europe qu'au Japon... A cela de curieux qu’une rare minorité de ses fans européens ne comprennent les paroles de ses chansons... Etrange époque... Remarque, ils comprendraient le verbiage maladroit et cliché de miss VOICE, je ne suis pas sur qu'ils seraient aussi intéressé vue les débilités qu'elle nous propose... Non mais à quoi sert de bien chanter si c'est pour dire de la merde ? Ou tout du moins des choses sans intérêt. Mais nous y reviendront. J'écoute l'album depuis quelques jours et je vais vous livrer mes premières impressions. Il s'agit de l'album ; KOKIA ∞ AKIKO ~balance~.

 

- Les chansons qui sortent du lot...

 

Sous un brouhaha de synthé bas de gamme on trouve quand quelques titres qui méritent notre attention. Commençons par Hana Utage, la chanson d'ouverture de ce nouvel album. La composition et les arrangements "traditionnels" très prétentieux seront surement totalement appréciés et adulés par les fans qui pensent que KOKIA est la meilleur chanteuse de tout le Japon et que c'est très très très originale et conceptuel (bien que je pense pas que le mot conceptuel leurs soient familier). Bref si on n’a jamais écouté de bonne musique, ce titre est tout à fait charmant avec plein de chorus et de synthé partout. Bon rien de mal vous me direz... Juste de la kitscherie... Mais le problème qui menace KOKIA c'est sa voix... Et oui à force d'en faire des tonnes, on y croit plus... Si la voix est techniquement absolument parfaite... Elle manque cruellement de charisme et entourée de composition sans style comme l'ensemble de l'album... On s'ennui fermement... En plus ce titre dure 6 minutes !

Ensuite, Douke sort un peu du lot avec sa pop acoustique. Il s'agit d'une vieille chanson que l'on connait déjà. Ici les arrangements sont proches des versions live, à cela prêt que KOKIA a trouvé plus branché de coller une ligne de violons aux allures celtiques... Le résultat est très artificiel mais bon... 6 minutes encore, il faut tenir l'auditeur. Après sa composition reste très bancale, avec des reprises plus que douteuses et des tons très artificiels... Le genre de subterfuge foireux que l'on utilise en musique pour éviter un procès pour plagia...

Ensuite la tant attendu usaghi... Bon, oui, la composition est vraiment excellente, c'est assez rare chez KOKIA pour le préciser. Le problème viendra des arrangements très... comment dire... Non mais après on va dire que je m'acharne sur KOKIA. Là je vais poser une question importante à KOKIA... Pourquoi avoir utilisé un synthé sur cette chanson qui aurait gagné à être totalement acoustique. Surtout que le synthé de KOKIA est dramatiquement sans intérêt... Sans être hideux non plus... Bon dommage... Un titre à demi gâché par des arrangements foireux et peut être la voix vraiment trop... VOICE.

Ensuite, Gematria, un bon titre, sans paroles. Des chœurs, une phrase répétitive avec des arrangements pas trop ringards... Même si le style est usé jusqu’à la moelle et que tout a été fait et bien mieux... KOKIA s'en tire bien. On arrive à Hoshikuzu no Vocalise... Pour être honnête j'aime bien et je suis client... Mais si je veux être objectif... Je cris, HONTE A TOI !!! Vilaine KOKIA, bouh t'es moche... La manipulation est grossière... Tu nous as pris 4 accorts de classique totalement repompées.... Tu as même repompé la composition de l’Ave Maria... Stupide ! Vu que tu nous l’as collé sur tes deux derniers albums... Ensuite, les arrangements, sans être déguelasses non plus, il sont  vraiment sans intérêt et tes petits effets synthés sont dignes d'un débutant en musique avec un vulgaire synthé Toshiba...

Bon après c'est du KOKIA avec une VOICE puissance 10 000, bien lisse, sans charisme ou style... Dommage, mais bon l'auditeur moyen de KOKIA ou de jpop en générale pleurnichera devant tant d’émotion frelatée... N'importe qu'elle amateur de bonne musique ou professionnel vomira ses chocapic. Même si la chanson, life goes on, est un gros plagia... Elle constitue un très correct synthé piano, assez court pour garder l'auditeur. Il en est de même pour le synthé voix, Senka no Hana, charmant et court.

 

- Et le reste ?

 

Et bien le reste frise le néant absolument... De la pop de remplissage mal dégrossie... Ou sans intérêt, enfin comme toujours, KOKIA surprend sur quelques titre (une moitié d'album) est ennuis profondément sur le reste...

 

Le pire restera l'innommable INFINITY, une chanson brouillonne pop de 7 minutes de calvaire qui referme avec horreur cet album à demi raté.

 

- Hana Utage

- Gematria

- Usaghi

- Hoshikuzu no Vocalise

 

Bref j'ai bien aimé la moitié de l'album (le premier paragraphe) malgré des fautes de gout assez majeur... Mais bon restons honnête, même si KOKIA ne sait pas se servir de sa voix, ne sais pas vraiment composer et pense que sa voix est plus important que sa musique, elle reste un produit facile d'accès et grand public qui casse pas 3 pates à un canard. Sans doute bien meilleur que les horreurs du top Oricon... Bon après voila c'est The VOICE, beaucoup de présentation et de décibel pour pas grand chose... Mais on l'aime quand même... En plus elle a un succès en France, grâce à nous finalement... Enfin quand je dis nous, je pense à tout ceux qui ont démocratisé et fait tourner ses chansons sur les sites et les forums depuis 10 ans... Finissons par ces quelques mots de KOKIA « Ma voix est un cadeau de Dieu…, on ma donné cette voix pour répandre un message d’amour » Engagez vous !!

Published by Van - - Critiques

commentaires

Spe Salvi Game 19/11/2011 00:40

Hm... Que dire ?
Tu as raison sur énormément de points. C'est vrai que c'est assez répétitif et peu surprenant néanmoins il y a des titres vraiment pas mal dans son album.
Notamment Usaghi que j'ai beaucoup aimé pour ma part, ou Hanautage, Gematria reste plaisante, hoshizuku no vocalise, Infinity aussi.. ainsi que tsumihoroboshi no uta.. Tout ca pour dire que je me
suis rendue compte d'une chose amusante, ton analyse est bonne dans la mesure où elle est bien construite, où tu donnes ton avis et au final tu touches ta cible assez souvent mais... je trouve que
tu t'acharnes un peu beaucoup. Pourquoi ? Parce que tu partais du principe où tu allais forcément être déçu par cet album. Moi pas. A quel moment as-tu cessé de reconnaitre l'artiste ?
Personnellement, les avis peuvent diverger mais sa voix me touche.. Ses chansons ne sont pas toutes bien et jusqu'alors, l'une de ses plus belles rest pour moi la B.O d'Origine, cependant elle
n'est pas négligable. Tout du moins pas autant que tu as pu la "négliger" dans ta critique. Je trouve cette artiste apaisante.. Elle a tenté de changer, ca n'a pas fonctionné, est-ce pour ça qu'on
doit la blamer ? Pour son côté répétitif, ou autre "détails"..? Aucun écrivain n'a jamais réussit l'exploit d' écrire dans des styles totalement différent sans qu'on retrouve une trace de ce qui
est finalement perçue comme sa "marque de fabrique" dans l'une de ses oeuvres, aussi différentes soient-elles. C'est aussi le cas de l'artiste qu'est Kokia... Malgré tout, j'ose à penser qu'elle
reste appréciable. Et qu'elle est appréciée.
Sinon je partage l'avis de la dernière personne qui a posté un commentaire. :3

Nelan' 11/12/2010 14:20


En ce qui me concerne,ça n'a pas été mon album préféré,mais je continue à apprécier Kokia et ça veut pas dire pour autaut que c'est parce que j'ai jamais écouté de "vrai bonne musique"
avant.Faudrait peut-être éviter de faire comme si ton avis à toi était LA référence,et que ceux qui pensent pas pareils sont des tâches..Mais bon,tant pis,j'étais juste de passage de toute
façon,j'ai pas vu les autres avis que tu as pu écrire.

Juste une petite idée qui pourrait être utile:Tu devrais peut-être rendre ton bloc de texte un peu plus lisible,à retourner à la ligne par exemple plutôt que des points de suspension à la fin de
chaque phrase,faire ressortir mieux que ça les titres des chansons pour qu'on s'y retrouve si on veut voir ce que tu penses qu'un morceau en particulier;parce que c'est ce que j'ai voulu faire,et
j'ai galéré avant de retrouver le titre qui m'intéressait,pas terrible pour les yeux.

Sur ce,bonne continuation quand même.


S 20/03/2009 20:54

Arf vaut mieux qu'elle répande un message d'amour que de haine. Elle se pose en messie. Pourquoi pas après tout ?lol
Moi j'aime bien les paroles de Kokia, même si c'est parfois un peu gnangnan ou pompeux. Mais bon tout est histoire de sensibilité.

Revenons à... cet album ! Je ne suis même pas déçue de sa qualité étant donné que je ne m'attendais à pas grand chose. (Dommage, je trouvais la pochette de l'album réussie...)

Alors Hana Utage est sympathique mais sans grande originalité et c'est vrai qu'on ne croit plus trop à sa voix et qu'on s'ennuie.
Je ferais un peu le même constat pour Douke.

Oh nan Hoshikuzu no Vocalise c'est une grande blague ! C'est, comme tu le dis, du gros pompage d'Ave Maria, mais en beaucoup moins bien. J'avais bien aimé Ave Maria mais là je trouve ça chiant à mourir. Cependant le live peut éventuellement apporter une dimension intéressante à ce titre.

Sinon la chanson qui relève le niveau de cet album c'est Gematria : du Kokia comme j'aime bien, c'est-à-dire un peu World music.
Usaghi est bonne aussi, puisqu'il y a du "rebondissement".

Le reste, ça s'écoute mais ça ne savoure pas. Ce sont des mélodies sans relief qui sont impossibles à retenir. On a vraiment l'impression qu'elles sont là pour combler le vide de l'album, pour faire un disque à 12 chansons. Bref en musique de fond quand on travaille, c'est parfait.

Je ne trouve pas Infinity si désagréable que ça. Elle est mieux que Usumomo iro no Kisetsu par exemple.

Quand j'écoute d'anciens albums de Kokia, je trouve qu'il y avait une âme, des ambiances, quelque chose de fort qui se dégageait. Mais quand j'écoute ses derniers albums, même s'il y a quelques bonnes chansons, il y a comme quelque chose de distant et de fade. La magie s'estompe au profit de la Voice. Dommage...

Carth 19/03/2009 14:21

J'ai arrêté l'écoute à partir du 4ème titre, pour passer au best-of de Guns N' Roses. Voilà.

anon 19/03/2009 05:27

for the AKIKO/KOKIA balance, track 10 & 11 is awesome!! should have been in KOKIA/AKIKO instead of senka no hana.

Hébergé par Overblog