Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Van Jmusic

Je ne suis pas mort (encore); enfin presque pas... Bref... Enfin voila,... Lol on va y arriver ! Voici tant bien que mal, la chanson de la semaine numéro 31. J'ai recentré toute mes forces pour vous proposer, je l'espère, un bon et beau moment de bonheur, avec une nouvelle découverte musicale. Cette semaine voici Asterisk... Derrière ce pseudonyme ce cache Yoko Ueno, et oui, Dieu... En fait le concept d'Asterisk c'est que Yoko tout au long de l'album chantera normalement... Et oui lol... Yoko nous a habitués à des langues inventées et autres sonorités vocales. Cette fois ci Yoko fait simple... Enfin plus ou moins...

 

- Yakusoku no Hana

- Shizugokoro

- Migi ni Guuzen Hidari ni Unmei
- Nioiyaka
- Root A
- Yk* opus 08

 

Les chansons sont extraites des deux mini albums d'Asterisk, *1 et *2 (original). On trouve pelle mêle, de l'acoustique, avec Shizugokoro, et son piano avec échos, ou Yakusako no Hana avec de nombreux instruments et percussions (notamment l'accordéon, si chère à Yoko). On trouve également une chanson très étrange, Migi ni Guuzen Hidari ni Unmei, dont il est ardu de vouloir faire une description… Elle dépasse les 6 minutes et change de rythme régulièrement. La composition est intéressante et terriblement étonnante. Les arrangements sont également singuliers : on trouve ici tout un tas d’instruments rarement utilisés par Yoko, notamment des cuivres (saxophones, trompettes, tubas), qui rejoignent l’accordéon (instrument préféré de Ueno), et de très nombreuses percussions qui s’agitent et s’entremêlent avec virtuosité. Bref tout fusionne dans cette composition, hommage aux schizophrènes, avec un coté complètement décalé tout en gardant une réalisation de grande qualité qui a dû demander beaucoup de travail. Puis Nioiyaka, une composition électro faite quasi uniquement de samples plus ou moins détournés. On retrouve ici des sons de la nature (eau, cascade, pluie), des sons plus urbains (foule, pas), puis d’autres encore : objet qui se casse, qui tombe, roule, porte qui claque. Le résultat est incroyable, tant Ueno fait preuve d’une incroyable maîtrise pour faire naître de toutes ces sonorités une mélodie, qui nous fait passer un peu par tous les sentiments, de l’étonnement à l’émotion, de l’angoisse à la sérénité. Bien entendu Yoko fait place aux pistes instrumentales avec la superbe marche, Root A ou le très étrange; Yk* opus 08, incroyablement étonnant et intéressant. Voila j'espère que tout ça vous fera vibrer comme pour moi. Bien entendu, C’est la petite Yoko qui nous a tout produit et composé avec ses jaunes mains…Merci Dieu...

 

Titre : *1

Date de sortie : 2002.01.23

Référence : TEAF-6

Prix : 1400 yens

01. Yakusoku no Hana

02. Paraffin

03. yk* opus 07

04. Romeo

05. yk* opus 12

06. Root A

07. Kamome no Dangai, Kuroi Limousine

08.  Shizugokoro

 

 

Titre : *2

Date de sortie : 2006.12.06

Référence : TEAF-11

Prix : 2400 yens

01. Migi ni Guuzen Hidari ni Unmei

02. Hoshi no Shukusai

03. Yk opus 08

04. Yk opus 15

05. Akai Tsuki

06. Yk opus 03

07. Nioiyaka

Published by Van - - La chanson de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Ananda 04/12/2008 18:04

ouch tu es dur ac moi. Ceci dit si tu ne t'entoures que de personnes qui aiment Ueno, tu dois être bien solitaire. Bon courage en hémato (je suis sûr que c'est pas ça, je me rappelle juste que ca avait un rapport ac la circulation sanguine).

Van 02/12/2008 11:43

lol merci mon cher Ananda qui était mon ami...

Ananda 02/12/2008 11:25

Tu vas me haïr mais je pense que tu surestimes bcp Ueno. C'est loin d'être mauvais, mais au final ça ne sonne ni plus ni moins que comme une OST de RPG la plupart du temps. Et au pire comme une soupe un peu prétentieuse desservie par une voix franchement pas fameuse.

J'espère ne pas t'avoir achevé ^_^

Van 02/12/2008 10:49

Mdr quel Revival !! Quel succès !

Hébergé par Overblog