Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Van Jmusic

Bouh planquez la stéréo, car notre sampleuse folle est de retour (pour surement nous jouer un mauvais tour hein…).

Après plus de 4 années (et le sympathique mais too much Harmonia), la chanteuse Akiko Shikata prépare enfin son grand retour avec son très attendu (par une horde de fan hystérique) 4eme album !

La consultation des astres et le conseil illuminati du coin ont surement conseillé à la chanteuse de repousser cet album sans cesse depuis presque deux ans, mais en attendant Akiko n’est pas restée inactive puisque elle nous à régulièrement fourni des singles et EP allant de l’escroquerie aux choses presque intéressantes, dont son dernier en date qui marque une transition vers une musique plus mature, intéressante et bien moins kitsch.

Ce nouvel album intitulé Turaida (le jardin de Dieu, ou un truc du genre) sortira le 23 octobre 2013 chez Frontier Works. Akiko quitte donc définitivement Avex pour réunir toute sa discographie sur le label éditant les single d’anime et autre EP.

L’album sortira dans deux versions, l’une classique contenant (seulement) 10 titres, et l’autre plus luxueuse (niveau packaging) contenant 18 titres. Je reste perplexe sur cette étonnante différence entre les deux éditions, mais bon. L’album contiendra très probablement un certain nombre de chansons utilisées pour des animes et jeux vidéo dans des probable (ou pas) nouvelles versions.

Mais ce n’est pas tout, la chanteuse ose une nouveauté… En effet elle sortira le même jour son premier DVD live ! Depuis quelques années la chanteuse fait de plus en plus de « gros » concert, réunissant une véritable secte de fanatique, qu’elle abreuve de mise en scène mystico kitsch, jouant le mystère (la technique Mylène Farmer) renforçant son image Déesse inaccessible. Et évidement ça marche et sa popularité explose.

Malgré un gros effet business de la chose (la chanteuse vend une collection hallucinante de produit dérivé à son image, à des prix tout aussi hallucinants), l’idée et bonne et permet aux fans de se retrouver et de pouvoir admirer leur Dieu de plus près, le tout dans une ambiance son et lumière affreusement kitsch mais terriblement efficace !

Cela dit je reste persuadé que Akiko est une chanteuse de studios et pas de live (comme Akino Arai) et qu’elle n’est pas à l’aise dans l’exercice, mais se sent obligé de la faire tout de même. Mais nous verrons cela avec la captation d’une partie (ou de tout peut être) du concert Laylania Black & White dont le DVD s’intitulera Shikata akiko concert 2013 Laylania ~ shiro to kuronoutahime ~

Entre génie et escroquerie il n’y a qu’un pas, et la chanteuse Akiko Shikata passe d’un coté à l’autre avec une grande souplesse, cependant, ce futur album (et dans une moindre mesure ce DVD live) mériterons très certainement un coup d’oreille  et la qualité (et la rareté probablement) du futur packaging prendra une place particulière dans notre collection.

CD :

Titre : Turaida
Date de sortie : 2013.10.23
Référence :
CD limité : FCCV-33
CD : FCCV-34
Prix :
CD limité : 3,465 yens
CD : 3,150 yens


DVD :

Titre : Shikata akiko concert 2013 Laylania ~ shiro to kuronoutahime ~
Date de sortie : 2013.10.23
Référence : FCBV-7
Prix : 5,800 yens

[White Princess Part]
01. Shiro no Utahime Theme Song
02. Hanenaki Hana
03. Ta ga Tame no Sekai
04. Flask no Umi
05. Ta Fatie
06. Kasasagi
07. Akakakushi
08. Ahih rei-yah
09. Yoiyami no Hana

[Black Princess Part]
10. Kuro no Utahime Theme Song
11. Arabesque
12. Thrylos -Denshou-
13. Pitalacta ~Hizuki no Mai~
14. Yume no Sei
15. Sorriso 2013
16. Haresugita Sora no Shita de
17. Ame Hime-sama
18. Kaze wa Harukana Ashita wo Shiru
19. Tsui no Hate
20. EXEC_over.METHOD_SUBLIMATION/.~ee wassa sos yehar
21. Harmonia ~Mihatenu Chi e~

[Encore]
22. Laylania
23. EXEC_PAJA/.#Misya extracting.

commentaires

Van 09/08/2013 16:14

Bonne nouvelle, L'album (dans les deux versions) est disponible sur Cdjapan ! Hélas pour le moment pas de DVD...

Van 23/07/2013 23:38

Lol j’en fais des tonnes parfois mais c’est pour faire des gros plans sur certains mécanismes, malgré la caricature parfois.
Cela dit je suis d’accord avec la plupart des commentaires.

Minchauzou 22/07/2013 13:01

Je vois que le grand Van a consacrer pas mal de temps à la déesse^^
Quoiqu'il en soit, je suis pas toujours d'accord avec ce que tu dis mais il y a certaines vérités que je ne peux contredire, notamment sur l'évolution musicale de cette divinité qui nous abreuve de ces délires psychotiques dont ma petite personne se délecte. J'espère qu'elle nous sortira un truc de plus potable qu' Harmonia qui, soit dit en passant, reste un bon album avec ses qualités et défauts.

soundslikebliss 19/07/2013 20:30

Arf, t'es décidément bien méchant. ^^ D'ailleurs "sampleuse" n'est absolument pas un terme qui sied à Shikata, c'est avant tout une multi-instrumentiste et son style musical, structurellement parlant relève plus du folk (voire du classique) qu'autre chose.

(Warning: ça sent le pavé! Je vais essayer d'aérer, c'est toujours plus agréable...)

Il est important de préciser (ne serait-ce que pour, peut-être, donner envie à certains de s'y pencher) que ses trois premiers albums -Haikyo to Rakuen, Navigatoria et Raka- relèvent tout simplement du génie. Ils sont uniques en leur genre mais surtout, ils distillent avec une intensité inégalée la chose (à mes yeux) la plus importante dans la musique: l'émotion. Ces albums ne sont pas forcément très accessibles aux premières écoutes mais ils sont comme le vin, ils se bonifient avec le temps... C'est cette Akiko-là et ses arrangements exceptionnels, créatifs, fins et incroyablement intelligents qui m'a bluffée en 2007, et que je voudrais tant retrouver aujourd'hui. Mais son évolution musicale récente est de plus en plus déplaisante, de même que l'étiquette "anime" que certains lui collent par facilité parce qu'elle a composé des titres pour 2/3 séries (faut bien bouffer) alors que sa musique reste à des lieues de la musique d'anime justement: c'est à la base un mélange de folk, musique classique et world music. Ce n'est pas pour rien que son ancien style rappelle Loreena McKennitt, Azam Ali, Dead Can Dance ou les artistes de Prikosnovenie. La première chanson d'Akiko à sonner réellement "anime" (mélodie typiquement commerciale) fut Utsusemi en 2011, l'une de ses pires chansons. Même Harmonia avec ses arrangements surchagés et son mixage brouillon discutable ne sonne absolument pas comme de la musique d'anime. Akiko Shikata reste intrinsèquement une artiste folk (ou world/néoclassique, au choix, ça dépend des titres en fait...), et ce serait pas mal qu'elle soit enfin considérée comme telle. Elle le mérite, je crois.

Malheureusement depuis Harmonia justement, Akiko vire peu à peu vers l'impensable, elle se commercialise, vire vers la facilité et l'émotion en pâtit grandement. L'évolution la plus incompréhensible reste le sous-emploi systématique de sa voix lyrique au profit d'une voix beaucoup plus banale et fade. Le pire c'est qu'elle sait toujours chanter et nous le prouve de temps à autre! (cf soundtrack récent de Ciel nosurge, un pot-pourri musical où on trouve de tout, dont des musiques d'inspiration chinoise et de délicieux petits cantiques lyriques.) Bref, je voudrais vraiment croire que ce nouvel album sera dans le style de Raka/Navigatoria et non dans la continuation d'Harmonia, mais au vu de ses travaux récents (EP tout de même très bons mais peu émouvants, et singles désastreux) une nouvelle perle folk misant essentiellement sur l'émotion ne semble pas à l'ordre du jour. Fuck.

Par ailleurs et sans vouloir faire ma chieuse, la comparaison avec Mylène Farmer est tout à fait déplacée. Il ne s'agit pas d'une stratégie commerciale mais bien d'une timidité maladive de l'artiste. Mylène Farmer a toujours fait des lives, des vidéos et de nombreux photoshoots par exemple. Elle a certes apparemment du mal à parler de sa vie privée (mais elle ne cache pas sa date de naissance, ni son vrai nom, ni d'autres éléments importants de sa bio concernant sa musique, ses goûts...). D'ailleurs la comparaison est pointless car musicalement elles n'ont rien en commun. (lol hors-sujet, mais les deux derniers albums de Mylène sont des daubes sans saveur et sans aucun intérêt, son identité musicale a totalement disparu, ça fait peur... sur le dernier y'a juste un seul titre, Nuit d'hiver que j'ai trouvé potable, c'est dire...)

Quoiqu'il en soit on peut dire que notre Akiko a tout compris, elle a commencé avec des albums de talent et fini par piger qu'en rajoutant des beats dance dans son folk, en choisissant des mélodies plus accessibles et en virant le côté lyrique elle vendrait plus de disques. Le public japonais est le même qu'ailleurs, il a mauvais goût. C'est vraiment triste car cette artiste était exceptionnellement douée (et l'est toujours au vu de certains titres récents étrangement supérieurs au reste, mais à la promotion inexistante...). Triste aussi de voir que son public suit en conséquence: de plus en plus de weeaboos fermés qui ne connaissent rien à la musique et se plaisent à la porter aux nues parce que même dénuée de son émotion d'origine, ses chansons restent plus créatives que les daubes d'anime style Nana Mizuki dont ils se gavent à longueur de journée... (lol, voilà que je sonne comme une hipster mais ce n'est pas mon intention, je ne fais que constater...) En tous cas, je ne comprends pas non plus que tu aies autant aimé Laylania mais n'aies rien écrit dessus? (personnellement je trouve le récent album Istoria ~Kalliope~ bien meilleur, les seules pistes de Laylania vraiment réussies pour moi sont les deux premières...) Mais tout comme toi je préfère ses chansons "légères", à l'image de Navigatoria qui était incroyable dans sa diversité et ses arrangements. Cet album, à l'image de ses textes, s'apparentait vraiment à de la poésie, alors qu'Harmonia c'est juste une bouillie néoclassique certes écoutable (car les compos de base sont de qualité), mais ruinée par un côté bien trop pompeux et de nombreux effets qui n'ont rien à faire là. Y'a pas à dire, le violon de Taro Hakase est quand même autrement plus émouvant que des synthés kitsch en pagaille, et les percus ethniques même générées par ordi (cf Haikyo to Rakuen) collent indéniablement mieux au style de Shikata que les boîtes à rythme de mauvaise qualité...

Ah et sinon, la déesse grecque est morte depuis bien longtemps! Akiko arbore aujourd'hui un look de grand-mère fauchée fringuée chez H&M, c'est quand même nettement moins classe, mais révélateur de son évolution musicale très décevante ces derniers temps (je déconseille fortement l'écoute d'Arcadia, on ne la reconnaît même plus)!

Si je te rejoins sur une chose, c'est bien que Akiko Shikata est capable du meilleur (génie) comme du pire (trucs génériques irritants ou au mieux dispensables). Je suis prête à parier sans trop de risques que l'album sera un mixed bag avec du très bon, du sympa et du commercial... Aura-t-on aussi droit à de l'exceptionnel comme sur ses premiers albums, difficile à dire. Wait and see...

Notons qu'Akiko fabrique aussi ses propres thés et cafés, qui étaient en vente lors du concert! Par ailleurs, non, ses produits dérivés ne sont pas hors de prix (ça va en fait de cheap à des prix "standards"), sauf si tu essayes de les importer, car il faut passer par un intermédiaire qui se remplit les poches au passage, ça ne vaut pas le coup pour de simples pochettes ou porte-clés. En revanche j'aurais bien chopé les boîtes de thé, elles sont classes.

Pour finir j'ai quand même hâte de voir ce concert (le concept de la dualité, à défaut d'être original, est sympa et résume bien sa musique, schizo et éclectique comme aucune autre) qui se déroule sur un damier Illuminati avec des danseuses du ventre... tout un programme! :)

Random 19/07/2013 16:19

Eh bien, ça c'est du super article !

Van 19/07/2013 16:26

lol Vraiment ?

Hébergé par Overblog